Projet

  Retour  

Les Armes de la Vengeance

Format: 1X90 '
Genre: Action
Budget nécessaire: 250 000€
Fonds Récoltés: 0€
Auteur
J'ai 21 ans, je suis scénariste, écrivain, réalisateur cinéma et TV. J'ai déjà publié 4 ...
Participez au Financement :   X   10€   =   0

Synopsis

John est un ex-agent de la CIA, les services rendus à la justice lui donne un certain respect au sein de sonancienne équipe.

Marié depuis deux jours, il est en lune de miel avec sa femme, Caroline dans un restaurant romantique. Ils ont une petite fille de dix ans, prénommée, « Mélissa ». Au moment d'embrasser sa femme, des projections de sang recouvrent le visage de John. Caroline est décédée d'une balle en pleine tête. John est accusé de meurtre, il en écope pour vingt ans de prison.

Dans cette prison glaciale et humide, un homme de race noire s'assoit sur une chaise en face de la cellule de John, il l'observe tout en prenant soin de se rouler unecigarette au passage. John découvre qu'il a un don mystérieux, et que cet inconnu peut l'aider à le sortir d'ici. La cigarette de l'homme mystérieux ne se consume pas, pourtant la fumée est bien présente.

Il est déjà quatorze heures, mais au moment où le mystérieux inconnu referme son briquet, le jour se laisse engloutir en une fraction de seconde par l'obscurité la plus totale.

John est troublé, une multitude de questions en tout genre raisonnent dans sa tête. Un violent orage éclate, l'inconnu a disparu, les sirènes de la prison se sont déclenchées, les barreaux de la cellule de John se sont brisés comme du simple verre. Un trou immense a été creusé dans le béton, laissant le champ libre à John.

Il s'échappe d’emblée de sa cellule, les chiens sont lâchés.Trois bergers allemands attaques au visage John qui perd aussitôt beaucoup de sang, sa vision se trouble, les battements de son coeur s'accélèrent, le décor autour de lui se trouble. Une mystérieuse voix lui murmure de s'enfuir rapidement, les tourelles attaquent les chiens sans personne pour les commander. Un missile détruit le mur de béton, retenant les détenus. John s'échappe, un train passe par là au même moment, il se cache précipitamment à l'arrière d'un des wagons.

Des questions de plus en plus présentes, mais aucune réponse. John arrive dans une ville qui ressemble fort au Mexique. Il se tient à présent devant un bâtiment, un hôtel, juste en face, une voiture de flics. Il vole discrètement une arme à feu, se précipite dans l'hôtel.

Personne au comptoir, il se sert d'un trousseau de clefs pour déverrouiller une porte de chambre. À L'intérieur, une lettre à l'intention de John, c'est l'inconnu qui lui annonce l'enlèvement de sa petite fille Mélissa. Au même moment une grenade pénètre par la vitre de la chambre d'hôtel. John se met à terre et trouve un sac rempli de munitions. L'explosion de la grenade se fait ressentir, John est propulsé par la porte de sa chambre. Tenant fermement le sac dans ses mains, baignant dans son propre sang, il poursuit son chemin en descendant quatre à quatre les escaliers de l'hôtel.

Un hélicoptère surgit de nulle part, tirant une roquette en direction de John, les battements de son cœur s'accélèrent, sa vision se floue, l'adrénaline coule dans ses veines. La mystérieuse voix refait son apparition, lui dictant la conduite à suivre pour s'en sortir vivant. Devant ses yeux apparaît l'impensable, une multitude de trajectoires lui indiquant les différents points d'impacts, avec leurs taux de dégâts. Il tire une balle qui se loge directement sur la pointe de la roquette, qui explose entraînant la disparition de l'hélicoptère.

Une grenade incapacitante pénètre dans l'hôtel, au pied de John, elle se déclenche, laissant du gaz s'échapper. John s'enfonce dans les prémisses d'un long sommeil. John se réveille brutalement, devant lui une valise noire est posée, à l'intérieur, des armes diverses. John s'équipe à la hâte, mais ses innombrables questions ne cessent de le harceler. John est pris de violentes convulsions, ses battements de coeur s'accélèrent, sa vision se floue, cette mystérieuse voix murmure de nouveau, lui expliquant son pouvoir. John a la capacité, quand, son adrénaline augmente, de voir des trajectoires indiquant des points d'impacts meurtriers. De plus, il peut contrôler n'importe qu'elle arme à feu, les faire enrailler, rediriger des roquettes, etc. Il vient d'apprendre aussi son point faible, s'il ne porte aucune arme ayant des munitions sur lui, ce pourvoir disparaîtra.

Le bruit d'un hélico, John voit à présent à travers les murs de cette bâtisse, il tire de nouveau, détruisant un autre hélico avec seulement une balle il a réussi à faire exploser le réservoir d'essence de l'engin destructeur. Traversant une immense forêt, une route se dessine à l'horizon, lui faisant face, il s'élance à faire du stop. Au bout de quelques minutes, une voiture s'arrête, l'homme lui demande sa destination. La réponse de John, un hôtel, après quelques heures de route, John arrive devant l'hôtel. Il s'endort dans une chambre au troisième étage, des coups de feu retentissent, des cris de panique, John se relève armé d'un fusil à pompe, il défonce la porte avec son calibre 12, tuant par la même occasion un truand. Deux officiers lui font face, l'adrénaline remonte en flèche, cette mystérieuse voix lui murmure qu'il est le chef d'une escouade, l'équipe delta, John découvre qu'il est vêtu comme un agent du FBI, avec une plaque mentionnant son nom et son grade. Les deux officiers lui demandent ses directives, John leur demande d'inspecter sa porte de chambre, prétextant qu'il était enfermé à l'intérieur de celle-ci.

La voix lui murmure de nouvelles directives, après mure réflexion John comprend que cette voix provient de ses munitions. Il a donc la capacité de donner une possible intelligence à ses munitions, lui dictant la marche à suivre pour rester en vie dans des combats impliquant l'utilisation d'armes à feu.

Il sait à présent qu'il dirige cette escouade sous l'ordre du Président des États-Unis en personne, il doit retrouver une petite fille ayant des pouvoirs psychiques dévastateurs. Lançant son équipe à sa recherche, John part seul, en éclaireur. Arrivé dans un champ de blé, derrière l'hôtel, il découvre une petite fille tachée de sang, son regard n'a rien d'humain. John décide de ne pas l'abattre, au même moment il est projeté à plusieurs dizaines de kilomètres dans les airs. C'est la force psychique de cet enfant qui s'abat sur John, sa vision se floue, ses battements de coeur s'accélèrent, cette voix revient. Lui dictant qu'il peut contrôler des missiles d'air force one et monter dessus comme sur une planche de surf. John s'exécute, un missile s'approche à toute allure de lui, grimpant dessus, ses pieds se bloquent sur les ailerons du missile.

John parvient à se stabiliser, il tire à plusieurs reprises sur la petite fille, rien ne se produit, aucune perforation, il envoie plusieurs missiles, la petite fille les détruit en levant sa main droite stoppant net son attaque. Elle lance un nouveau pouvoir psychique, une immense tornade composée uniquement de blé.

John tente le tout pour le tout, il décide de lancer un missile vers la fille, pendant qu'il sautera d'un autre missile pour l'abattre d'une balle. Il y a un risque, celui de mourir écrasé, les jambes brisées, mais c'est un risque que John prend.

Son plan fonctionne, mais au même moment, il perd connaissance avant de toucher le sol Il revit la scène du meurtre de sa femme, Caroline, impuissant, épuisé, dans sa cellule froide et humide. Un homme s'approche de lui, lui expliquant ses pouvoirs extraordinaires qui mutent constamment. L'inconnu disparaît, à son réveil John se retrouve allongé dans un hôpital déserté.

L'armée arrive, il récupère ses armes à feu dans une malle, déclenchant la sonnerie incendie, l'eau trouble sa vision, ses battements de coeur s'accélèrent, sa vision se floue. Devant lui se dessinent des trajectoires translucides expliquant à John comment il doit s'y prendre pour abattre l'armée. Décimant un à un ces hommes, n’ayant aucune pitié, John se venge du mal fait à sa femme, Caroline. Sortant vainqueur de ce combat, un hélicoptère fait son apparition, son équipe vient le chercher. Ils ont trouvé qui retient sa fille Mélissa, il s'agit de l'homme inconnu, prénommé Rick.

L'hélicoptère se pose sur des docks, ses hommes se déploient cherchant Rick, John décide de faire cavalier seul. Des cris, des hurlements de terreur s'abattent sur ses hommes, John arrive trop tard, son escouade est décimée. Rick fait son apparition, John lui demande des explications, apparemment John fait parti des messagers, ce sont des personnes ayant des pouvoirs psychiques. Mais la révélation est encore plus dure pour lui, ce sont des messagers de Dieu. Le président des États-Unis veut les assassiner, tout comme le Christ à une époque antérieure. Il existe trois messagers sur terre, un messager de Dieu, représenté par John. Une messagère du mal, représentée par la petite fille défunte. Et un messager de la destruction, représenté par Rick. La fille de John est suspendue dans le vide, à plus de six mètres de haut, retenue par un simple câble en acier. John entame les hostilités face à son adversaire, Rick. Rick riposte en envoyant vers John deux camions-citernes dans les airs, les pouvoirs psychiques de Rick sont impressionnants. John les évite de justesse, mais dans un désespoir de cause il demande de l'aide à cette fameuse voix mystérieuse. lui dictant de se tirer une balle en pleine tête pour donner la possibilité à la balle de prendre le contrôle du corps de John. La balle lui explique qu'il mourra quand son adrénaline chutera. La décision de John est prise, se tirant une balle en pleine tête, John n'est plus le même. Rick a eu tout le temps de soulever un pont qu'il projette vers John à une vitesse effrénée. Les pouvoirs de Rick sont de plus en plus impressionnants, John tire une balle dans une bonbonne de gaz, le projetant dans les airs et atterrissant sur le pont qui s'apprête à se détruire par le choc de la retombée.

John s'élance du pont dans les airs, tirant des munitions incalculables, Rick n'est toujours pas blessé, John retombe à terre avec une jambe en moins brisée comme du verre. Ayant cette force de ne rien ressentir à cause de son adrénaline, John s'élance à nouveau vers une citerne, appelant une roquette par la pensée et montant à son bord. Rick riposte aussitôt en faisant exploser la roquette, John tombe dans une citerne remplie d'acide nitrique. Au même moment une autre roquette vient à son secours, montant dessus comme sur une planche de surf, le missile commence à fondre dû à l'acide nitrique. Johns'en sort indemne.

John tire une rafale de balles sur une citerne au-dessus de Rick, une pluie d'acide pénètre les tissus vivants de Rick, John saute du missile qui s'élance sur Rick, qui explose à l'impact de l'ogive. John se fracture sa deuxième jambe, il charge une dernière fois son arme à feu, et tire sur le câble retenant sa petite fille de dix ans, Mélissa. Mélissa arrive sur-le-champ auprès de lui, des pleurs, des cris de souffrance, John vient de rendre l'âme, sauvant par la même occasion sa fille de dix ans.

Mélissa a grandit, elle s'est mariée, a eu une petite fille prénommée Caroline, en hommage à sa mère décédée. Elle travaille pour le président des États-Unis, apportant des fleurs offertes par une école maternelle. Elle fait exploser la Maison-Blanche. Le président des États-Unis a été abattu, Mélissa a réussi à venger sa mère et son père du président des États-Unis. Mélissa rend visite à ses parents au cimetière de la commune toutes les semaines. Ses journées, Mélissa les passe à la maison devant sa fenêtre, parlant à une balle, extraite de la tête de son père. Cette balle, lui raconte, les exploits héroïques de son père, John.

D.D.D (Détail Du Deal)

L'auteur n'a pas rempli le Détail du Deal.

Celui-ci devrait nous contacter rapidement afin de remplir les détails chiffrés du projet.


Photos

Image not available

Vidéo

No video available
 

Plus d'informations sur le projet


Les fonds recueillis
0€
Budget nécessaire
250 000€
9
VOTES
 
X FERMER

Confirmation

X FERMER

Confirmation