Projet

  Retour  

Ya du Lourd

Format: 26X6 '
Genre: Comédie
Budget nécessaire: 450 000€
Fonds Récoltés: 0€
Auteur
Participez au Financement :   X   10€   =   0

Synopsis

Depuis la lointaine époque de «Véronique et Davina », le fitness est devenu un phénomène de société. Ils sont aujourd’hui des millions à aller quotidiennement s’enfermer dans les salles pour souffrir. Pourquoi donc sont-ils si nombreux à courir, ramer, pomper, pédaler, sauter entre quatre murs face à un miroir ? La santé, la ligne, le plaisir... les contacts. Les adeptes du fitness ont des motivations assez proches : soigner leur ego et tromper leur solitude.

Y’A DU LOURD ! est une série qui accompagne cette tendance contemporaine avec humour. Elle raconte les mésaventures quotidiennes de personnages attachants et représentatifs, au travers d’un programme de 6 minutes.

Le ton est caustique, enlevé, sans détour, basé sur un comique de situation, autour de caractères très affirmés. Entre les cours de body pump et le stepper, la promiscuité des vestiaires, les discussions à la cafet’, les caractères se révèlent : Ray, le célibataire mythomane, Bruno, le wonder-boy à la recherche de nouvelles conquêtes, Charlotte, la cadre stressée, Nathalie, la candide qui fait comme tout le monde, Jennifer, la prof aux dents longues et Kevin, le bodybuilder gay. 

Tous ont une bonne raison de pousser la porte de « Club Gym ». Au-delà de leur plastique, clients et professeurs viennent travailler une discipline plus complexe : se faire aimer. Liaisons, histoires d’un soir, love-story, les performances du cœur oscillent tout au long de la série. 

Pitchs d'épisodes

Body combat : Pour séduire le nouveau prof de Body Combat, Charlotte s’est achetée la dernière tenue de sport signée “Gocho Babana” : motif camouflage, hyper sexy. Mais elle découvre avec horreur que Nathalie a acheté la même…

Ray Pride : Sur les conseils de Bruno, Ray essaie de développer un look « métrosexuel » (style David Beckham). Au menu : épilation du torse, décoloration, etc. Le résultat est mitigé.

Ultraviolet : Nathalie débarque au club : surprise ! En une nuit, tout le monde a bronzé. Le club vient en fait de se munir d’une machine à U.V… Nathalie succombe à la mode et se paie des séances. Mais rien à faire, elle ne bronze pas ! Une véritable énigme scientifique.

Trafic de Créatine : Ray n’en peut plus : prêt à tout pour prendre enfin du muscle, il vole la créatine de deux body-builders du club… mais se trompe et dérobe en fait le viagra de Kévin. Le résultat n’est pas celui escompté.

Business-dédicaces : Pour arrondir leurs fins de mois, Ray et Bruno montent un business de faux maillots de grands sportifs dédicacés…Ils se retrouvent rapidement dépassés par leur « petite entreprise ».

Mère porteuse : Nathalie se fait draguer par un bellâtre qui lui parle de paternité. Le masque tombe : moyennant une certaine somme, il lui propose d’être mère-porteuse. Nathalie est plutôt séduite par l’idée. Charlotte fait tout pour l’en dissuader.

Etes-vous une vraie cochonne ? : Dans une poubelle du club, Ray découvre un magazine féminin dans lequel un test « Etes vous une vraie cochonne ? » a été rempli. Le score de la lectrice indique « maxi cochonne » . Survolté, Ray met tout en œuvre pour identifier la mystérieuse propriétaire du magazine.

Collagène : Charlotte arrive au club avec la bouche en canard d’Emmanuelle Béart. Tout le monde remarque son nouveau look, mais elle nie farouchement avoir eu recours au collagène en dépit de l’évidence. Sa mauvaise foi va atteindre des sommets inégalés.

L’épilation définitive : Pour ou contre l’épilation définitive ? Pour Charlotte c’est un investissement à long terme, un placement. Mais Nathalie s’interroge : et si la mode du poil revient ? Pour en savoir plus sur l’évolution des mœurs en termes de pilosité depuis un siècle, Claude plonge dans ses souvenirs…

Le tatouage : Ray montre à Bruno une prétendue vidéo de lui en plein ébat sexuel sur son portable. Bruno ne le reconnaît pas : l’étalon figurant sur la vidéo à un tatouage. Ray s’en dessine un au Bic à la va vite dans les toilettes. Ce tatouage lui attire des ennuis…

Slam Fist : Les beaux jours arrivant, les clientes carburent à la boisson amincissante. Kevin, chargé de les garder au frais, les agrémente d’une petite recette antillaise pour en relever le goût. Les clientes s’évanouissent les unes après les autres…

On est foutu on mange trop : Cédant enfin à la pression des habitués du club, Nathalie est résolue à faire un régime draconien. Mais cela se répercute sur son humeur : elle, d’habitude si accommodante, devient exécrable au point que tous au club veulent l’inciter à re-manger. Les stratagèmes les plus vicieux sont élaborés…

Le casting : Un casting est organisé à la salle pour une publicité cosmétique. Ray est utilisé par le photographe pour les réglages. A la suite d’un quiproquo, il est persuadé d’avoir été choisi. Il s’imagine déjà top model international…

Never mind the Botox : Afin de brancher un nouveau prof de cours collectif, Claude s’est fait entièrement botoxer le visage. Conséquence, plus aucune expression n’est lisible sur sa face. Or le nouveau prof est un boute-en-train. Avec Claude, il a l’impression de faire bide sur bide. Claude est désespérée.

Strip-tease : Nathalie et Charlotte sont chargées d’organiser l’enterrement de vie de jeune fille d’une amie. Bruno tente de se placer comme strip-teaseur à domicile…

Le coup manqué : Ray est furax contre son patron pour une sombre histoire de ticket restaurant. Aveuglé par sa colère, il ne se rend pas compte qu’une superbe créature lui fait du rentre-dedans…

Techno : Le club a instauré la diffusion de musique techno même dans les vestiaires. Charlotte fait un scandale. Chacun y va de son diktat musical…

Le concours : Sur fond de machisme rampant et de féminisme conquérant, Ray et Charlotte s’affrontent sur les capacités physiques hommes/femmes. Pour en avoir le cœur net, chacun choisit son champion : Ray choisit Bruno et Charlotte, Jennifer. A leur insu, ils les montent l’un contre l’autre afin qu’ils s’affrontent.

SMS : Quelqu’un a surpris Jennifer, dont la sexualité demeure pour tous un mystère, en train d’écrire un SMS amoureux. Les clients s’organisent pour lui voler son portable, mais l’affaire s’avère extrêmement délicate…

Cheveu blanc : Horreur ! Kevin s’est découvert un cheveu blanc, son premier. Certains trouvent que ça lui donne un côté « Richard Gere », mais lui craint que ça ne lui donne un côté « Lionel Jospin ». Il va falloir composer avec…

Ecolo-toqué : Charlotte veut résoudre, à elle seule, le problème du dérèglement climatique de la planète. Elle tente de convertir les membres du club à l'écologie, et notamment aux petits gestes qui préservent l’environnement. Sa rigidité et ses principes agacent...

Froid comme l’enfer : S’inspirant d’une méthode orientale contre le relâchement cutané, Jennifer a disposé de grandes poubelles remplies de glaçons : une immersion régulière du corps y garantit le raffermissement des tissus. Bravache, Bruno montre l’exemple et s’inflige une séance prolongée. Mais le lendemain, il est paniqué : son sexe, rétracté par le froid, n’a toujours pas retrouvé sa taille normale ! Ray doit secourir son copain.

Las Vegas Parano : De retour d’une convention professionnelle à Las Vegas, où elle a eu l’occasion s’entraîner dans une salle de l’hôtel où elle logeait, Charlotte se permet de critiquer le cours de Jennifer. Des clientes avides de nouveautés la plébiscitent, Charlotte prend la grosse tête. Jennifer est furax. Coups bas et intrigues…

L’amie : Suite à un quiproquo, la rumeur court que Nathalie serait une amie d’enfance de l’actrice Alexandra Lamy. D’habitude ignorée de tous, Nathalie devient courtisée, sollicitée, appréciée…

Le trou : Un trou permettant d’entendre tout ce qui se dit dans les vestiaires des filles est découvert par Ray au fond d’un des casiers. Ray en parle à Bruno, toutes les informations collectées vont leur permettre de draguer de façon très pertinente les filles de leur choix. On découvre un peu plus tard qu’un autre trou permet aux filles de voir dans les douches des mecs.

La nouvelle machine : Une nouvelle machine venue des States est arrivée au club ; Chacun veut la tester mais les vibrations provoquent des effets secondaires terribles : plombages qui sautent, perte de stérilet…

La formation : Alors que Ray n’a pas progressé en musculation depuis son inscription et enchaîne les piteuses performances, il décide de se reconvertir pour devenir professeur de musculation. Ray, comme à son habitude, n’a pas conscience de ses limites et place Kevin dans l’embarras.

Tout schuss : C’est le mois d’octobre et Ray pense déjà à la saison de ski. Il part au mois de mars dans les Alpes avec un groupe d’amis et espère bien sortir le grand jeu avec un nouveau style. Il lui faut un nouveau plan d’entraînement et il ne veut rien négliger dans sa préparation.

D.D.D (Détail Du Deal)

La production a déjà pris en charge le financement et la fabrication du premier épisode de 6 minutes (voir le pilote vidéo ci dessous). 
La société de production désire s’associer à 50/50 avec un partenaire afin de produire une Série de 26 épisodes de 6 minutes pour un Budget Total de 900.000 €.

Il est proposé aux Internautes Producteurs un financement de 450.000 €. En contrepartie, les Internautes Producteurs obtiennent 50% des Recettes Nettes Part Producteur (RNPP) sur la totalité des 26 épisodes de la Série.

Le producteur pressenti est une société du groupe PM : Made in PM. Elle a produit de nombreux téléfilms et séries pour l’ensemble des diffuseurs français. Pour plus d’information vous pouvez consulter www.pmweb.fr.

Il n’y a aucun diffuseur pressenti. Il est prévu que la série soit vendue à un diffuseur français après sa fabrication.

Photos

Vidéo

No video entry found.
 

Plus d'informations sur le projet


« Y’A DU LOURD ! »

Programme court de 6' proposé par Cédric Beaudou, François Trillo, Mark Eacersall 

DEPOT SACD : 174996

Les fonds recueillis
0€
Budget nécessaire
450 000€
9
VOTES
 
X FERMER

Confirmation

X FERMER

Confirmation